Réflexions d'HCB

Nous devons lutter constamment avec le temps: ce qui disparaît a pour toujours disparu. Il s'agit de saisir l'immédiat, le geste fugace, le sourire impossible à recommencer.

PHOTOGRAPHIER N'EST RIEN, REGARDER C'EST TOUT

Ce qui m'émeut, qui me passionne, c'est le regard sur la vie, une interrogation perpétuelle et une réponse immédiate...

Derniers mots d'un entretien:

Derniers mots du livre: Qu'est-ce que vous faites toute la journée? Mais qu'est-ce que vous croyez? Je regarde

Les lumières de R. Barthes

29 mars 2014

Coïncidence, que j’ai un peu cherchée : avant-dernier jour de mon exposition sur le Yunnan, et dans les rayonnages de la B.U. je tombe sur un ouvrage de Barthes, La Chambre claire (1980). Lors de mes précédentes expositions, je me contentais de lire des livres de photos. Aujourd'hui, c'est un livre SUR la photoGRAPHIE Après quarante ans de photographie – je ne tiens compte que des années où je ne me suis pas contenté de déclencher, mais ai développé et tiré mes photos, puis les ai traitées sur un ordinateur- j’aborde la réflexion barthienne sur le sujet.

"Ce que la Photographie reproduit à l’infini n’a eu lieu qu’une fois : elle répète mécaniquement ce qui ne pourra jamais plus se reproduire existentiellement."

Trop de visiteurs, et la plupart de ceux qui prennent des photos (à ne pas confondre avec ceux qui font de la photographie), ne distinguent pas la photo de son référent. Un commentaire illustre ceci: d'une photo de char à bœufs, au Myanmar, quelqu'un m'a dit "Ce n'est pas spectaculaire, on a ça aussi ici" (sic!) Ils ne s’enquièrent pas de son signifiant, ne soupçonnant pas qu’il puisse y en avoir un. Le populaire parle d’une belle photo, (jamais d’une bonne photo), qui sera celle où le sujet est présenté à son avantage, sourit, est jeune, bien vêtu, dans l’aisance et le confort, ou dans une pose amoureuse, dans un cadre stéréotypé (plage, voiture de sport, au bras d’un être beau et aimant, en train de partager un bon repas…) et … regarde l’objectif.

"Quoi qu’elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n’est pas elle qu’on voit. Bref, le référent adhère."

Voici plus de trente ans, bien avant l’internet et les centaines de millions de photos qu'il véhicule ad satietatem, Barthes se plaignait déjà : 

"Des photos, j’en vois partout…. elles viennent du monde à moi, sans que je le demande…. leur monde d’apparition est le tout-venant … cette chose un peu terrible qu’il y a dans toute photographie : le retour du mort."

L’unicité des portraits que je prends en Asie et ce qui en eux m'est infiniment précieux tient avant tout au fait que les sujets ne se comportent pas comme Barthes le fait lorsqu’il est photographié : 

"Dès que je me sens regardé par ‘objectif, tout change : je me constitue en train de « poser », je me fabrique instantanément un autre corps, je me métamorphose à l’avance en images…. je vis dans l’angoisse d’une filiation incertaine une image – mon image- va naître : va-t-on m’accoucher d’un individu antipathique ou d’un « type bien » ? … la photographie, c’est l’avènement de moi-même comme autre : une dissociation retorse de la conscience d’identité "  

My photography/Mes photos

BAYON TEMPLE
Paddy fields, Yuanyang
METZ
Charité dans un monastère
Tuoy
Pushkar
Yi lady
Taj Mahal
RAJASTHAN
DAW, tdécembre 2010
KENYA
RAJASTHAN
METZ

Some of my favourites, and one or two of myself.

I feel that photography requires empathy with the model, and loving what and whom one shoots. See how many of my models look me straight in the eyes, at times almost inhibiting me...

I try to capture what is beautiful, arresting, or moving, wherever I am, and share it, either here, on this brandnew website, or through exhibitions before it came into existence: Souls of Angkor, Little-known China, All Alike, All Different, Looks and Scenery in Viet Nam, My Other Places, Lights and Half-Light in Yunnan, Looks and Lights in Myanmar/Burma.

Underlying my photography is the need to have others like the people and places I have loved. I have achieved this beyon all hope, as 8 people, who did not know each other, have decided to go to Cambodia, my second home-country, after seeing my exhibition Souls of Angkor...

Maybe you too will decide to go to one of the places I have captured...

Quelques-unes de mes photos favorites, et une ou deux de moi-même. Je pense très profondément que la photographie exige l'empathie avec le sujet, exige aussi que l'on aime véritablement (au sens anglais de "love" ce et ceux que l'on photographie. Voyez par vous-mêmes combien de mes sujets me regardent droit dans les yeux, au point parfois de presque me paralyser…

 Je m'efforce de capturer/saisir ce qui est beau, saisissant ou émouvant, où que je sois, et de le partager, sur ce site ou par le truchement d'expositions avant que ce site ne soit créé: Ames d'Angkor, Chine Méconnue, Tous semblables , Tous Différents, Regards et Sites du Viêt-Nam, Mes Ailleurs, Eclats et Pénombres du Yunnan, Regards et Lumières du Myanmar. 

Ce qui sous-tend ma pratique photographique, c'est un besoin de faire aimer les gens et les endroits que j'ai aimés. Je suis parvenu à ce but au-delà de toute espérance lorsque huit personnes, qui ne se connaissaient pas, décidèrent de se rendre au Cambodge, ma seconde patrie, après avoir vu mon exposition Ames d'Angkor… Peut-être bien que vous-même déciderez de vous rendre dans l'un de ces lieux que j'ai capturés… 

Welcome, bienvenue, willkommen

WELCOME TO MY WEBSITE, created by Samuel, who has kept improving it, notably its lay-out. I'll add photographs frequently, of course, and I'd love to hear your comments - please use the space provided under each of the photographs .

For full page display, click "Lightbox" above a photograph, and if need be F11 on your keyboard.

Bienvenue sur mon site créé grâce à Samuel, qui continue de l'améliorer, notamment dans sa présentation. Je l'étofferai constamment, cela va de soi, et je serais très heureux si j'avais un peu de retour. Vous pouvez pour cela utiliser l'espace sous chacune des photos. 

Pour un affichage plein écran, cliquez sur "Lightbox" au-dessus d'une photo, puis éventuellement F11 sur votre clavier.